Technique

personnelle

TECHNIQUE PERSONNELLE

ADHESION FLAP


Il s’agit d’une technique originale de suture cutanée poursuivant un double but :


–diminuer l’élargissement des cicatrices très fréquent après une suture classique ;


–réduire efficacement l’hypertrophie secondaire des cicatrices (épaississement et rougeur) relativement fréquente à partir du troisième mois après l’opération et qui peut, si elle devient très intense, obérer l’ aspect esthétique définitif des cicatrices.


A l’ endroit d’une suture de technique classique, il s’ applique des forces opposées à la suture qui , peu solide, a souvent tendance à l’élargir.
Dans ma technique, il n’existe plus aucune tension sur la peau au niveau de la suture car elle est située au sommet d’un bourrelet cutané solide bloqué à sa base par des fils internes, dermiques, qui vont se résorber progressivement.


Les berges de la peau au niveau de la suture s’ affrontent spontanément, idéalement sans aucun fil.


Ce bourrelet cutané est un vrai fournisseur de peau qui sous l’effet des forces contraires à la suture, s’efface et fournit la peau nécessaire à l’élargissement de l’ensemble.


en définitive, c’est le bourrelet qui s’élargit et s’ efface et non les berges de la suture.


Les indications de cette technique innovante sont multiples : toute suture cutanée, même sans exérèse tissulaire, peut faire l’objet d’un lambeau d’accolement ou Adhesion Flap.

technique-1.jpg
incision.jpg

L’INCISION DES BERGES


Classiquement, une incision cutanée et toujours perpendiculaire à la peau : c’est dogmes en chirurgie cutanée.


Selon mon concept, l’incision est oblique vers l’extérieur pour enlever le maximum de derme à l’intérieur de la suture ce qui, à mon sens, améliore l’aspect esthétique de la cicatrice définitive.

LE DÉCOLLEMENT SOUS CUTANÉ


Il est effectué sous la peau qui entoure l’incision, entre le derme et l’hypoderme, superficiellement, très proche de la face profonde du derme.


Il est très étendu latéralement, mesurant au minimum trois fois la largeur de la perte de substance, et ceci, de chaque côté.
Ce large décollement de la peau permet d’en augmenter la laxité et d’en augmenter la quantité disponible pour la réalisation du bourrelet , zone solide qui bloquera l’élargissement de la cicatrice située à son sommet.

decollement.jpg
technique-suture.jpg

LA SUTURE

Elle est constitué de deux parties , le bourrelet cutané et à son sommet, la fine ligne de suture cutanée épidermique.


L’ensemble va s’ aplatir progressivement et le bourrelet disparaître complètement et dans tous les cas en quatre à six semaines.


Le bourrelet est une véritable réserve de peau qui va protéger la fine ligne de suture superficielle de l’élargissement disgracieux.

MON CABINET

10 rue Quentin Bauchart

75008 Paris, France

MES HORAIRES

Du lundi au vendredi : 9h-17h

samedi : 10h-14h

ME CONTACTER